Le revenu de producteurs kenyans augmente grâce à l’avocat africain

Waddinxveen - Les avocats bios vendus sur le marché européen provenaient habituellement exclusivement d’Amérique du Sud, mais cela a changé ces dernières années. Le distributeur leader Eosta, basé aux Pays-Bas, importe à présent un grand nombre d’avocats africains du Kenya. Les fruits proviennent de 20 000 petits exploitants qui n’ont souvent que quelques arbres chacun ; mais le bon prix reçu pour leurs avocats les a aidé à décupler leur revenu. Particulièrement aujourd’hui, alors que le Kenya est touché par des sécheresses répétées, c’est une grande aide pour les producteurs.

Le revenu de producteurs kenyans augmente grâce à l’avocat africain
L’avocat africain Hass typique est très proche de l’avocat Hass sud-américain standard. Mais si l’on est expert comme Neville Mchina, responsable produit avocats à Eosta, on constatera quelques différences : « la forme est un peu plus ronde. Ceci est dû aux différences climatiques. Alors que les avocats mexicains ont la même forme que les poires Conférence, les avocats africain sont plus proches de la poire Anjou. Mais tous deux sont également délicieux, crémeux et avec un petit goût de noisette. Ils sont fantastiques en guacamole africain, c’est-à-dire un mélange d’avocat, de mangue, d’oignon et de citron vert. Essayez ! »

Plus petit mais meilleur
Ces dernières années, l’Afrique de l’Est a été meurtrie par des sécheresses annuelles, qui ont commencé en 2014. Les avocats Eosta sont cultivés dans la région de Nairobi au Kenya, habituellement arrosée de pluies abondantes. Mais même cette région est aujourd’hui touchée par la sécheresse. Heureusement pour les producteurs, les avocatiers sont très résistants à la sécheresse. Cependant le manque d’eau rend les fruits plus petits, mais aussi plus crémeux et avec un parfum de noisette plus prononcé. « C’est bien connu en viniculture : une plante produit des fruits plus parfumés lorsqu’elle est soumise à un stress », précise Mchina le connaisseur. « Il contient également davantage de phytonutriments et d’antioxydants. L’expression petites causes, grandes conséquences s’appliquent tout à fait dans ce cas ». Les avocats sont principalement disponibles dans les calibres 22-30, les calibres 12-20 sont très peu disponibles.

Des revenus multipliés par dix
L’exportation d’avocats améliore la vie des petits producteurs du Kenya, explique Mchina. « De nombreux producteurs cultivaient des fruits pour leur propre subsistance et pour le marché local. A présent qu’ils peuvent vendre leurs produits à un bon prix, leur revenu a été multiplié par dix. Ce qui est encore mieux, c’est qu’ils le font en bio, durablement, et certains même dans un cadre d’agroforesterie. On voit vraiment la différence quand on leur rend visite. Ils se construisent de meilleures maisons, des écoles et améliorent les routes. Ils s’autonomisent et cela représente un formidable accomplissement. »

Des soins de santé dans les régions reculées
“Les soins de santé se sont aussi améliorés » ajoute Mchina. « Avec notre campagne Nature & More ‘1 centime pour l’avenir ‘, nous soutenons un projet local de soins de santé. Il finance la visite d’infirmières qualifiées aux malades de zones reculées, qui n’ont pas accès aux cliniques. Pour chaque kilo d’avocats vendu, 1 centime va à ce projet ! Au fil de l’année, cela représente une belle somme – et beaucoup de patients aidés. En tant que consommateur, l’on peut vraiment choisir le monde dans lequel on souhaite vivre, en choisissant comment dépenser son argent ».

Nature & More est la marque commerciale “traçabilité et histoire” d’Eosta, distributeur international de fruits et légumes biologiques frais.

Vous êtes ici

Neville Mchina, responsable produit avocats à Nature & More, montre son produit favori