Jayaprakash Narakkat

Justrop

Salut, je m’appelle Jayaprakash Narakkat (mais la plupart m’appelle « JP ») et je fournis des mangues biologiques à Nature & More. Je possède avec mon père une exploitation biologique familiale dans le sud de l’Inde, et dans le nord du pays je travaille en collaboration avec plusieurs producteurs de mangues biologiques, au travers de notre entreprise Justrop.

En Inde, nous avons un nombre énorme de variétés naturelles de mangues. Elles sont originaires de l’Asie du sud-est et sont cultivées en Inde depuis des siècles, nous avons donc plus de 1000 variétés. Les deux variétés que nous cultivons pour Nature & More sont Alfonso et Kesar. Elles sont toutes deux très sucrées et avec une texture crémeuse.

Je travaille en étroite collaboration avec trois petits groupements de producteurs de mangues, au Maharashtra, à Hubli et au Pujarat. Je les ai aidés à se convertir à l’agriculture biologique il y a 5 ans et ils en sont aujourd’hui très heureux. Par le passé, ils appliquaient beaucoup de pesticides, ce qui avait pour conséquence des maladies fréquentes chez les producteurs et leurs employés. A présent leurs dépenses de santé ont considérablement diminué et ils apprécient beaucoup plus leur travail !

Laissez-moi vous en dire un peu plus sur nos mangues et sur l’endroit où elles sont cultivées. Les mangues Alfonso sont jaunes et sont considérées comme la fierté de l’Inde. Elles sont sucrées, aromatiques, petites, crémeuses et ont peu de fibre. Je travaille avec deux groupements de producteurs qui cultivent l’Alfonso. Le premier se compose de 7 producteurs dans l’état du Maharashtra, à 350km à l’est de Bombay. L’autre groupe est situé à Hubli, dans l’état du Karnataka et comprend 10 producteurs. Les deux groupements ont la certification biologique depuis 5 ans. Leurs exploitations ont un sol rouge latéritique qui donne à la mangue Alfonso son goût le meilleur !

Notre mangue Kesar est cultivée au Gujarat, une zone désertique près de la frontière du Pakistan. Les mangues Kesar sont dorées et vertes, très sucrées, crémeuses et contiennent peu de fibre comme l’Alfonso. Gujara est la meilleure région pour cultiver ces mangues qui préfèrent un sol calcique. Elles sont cultivées par une famille, les Bhandukia, qui se compose de trois frères, de leurs enfants et de leurs petits-enfants. Ils ont commencé la production de mangues bio en 2002.

Nous sommes très fiers de la fantastique biodiversité de mangues en Inde et nous espérons que vous allez les goûter !

 

Entretien avec Jayaprakash Narakkat:

Comment vous-êtes vous intéressés à l’agriculture biologique ?

J’ai appris ce qu’était l’agriculture biologique en 1994 lors d’une formation chez un producteur californien. Avant cela, je travaillais pour des exploitations conventionnelles. Quelques années plus tard, j’ai commencé à développer la production de fruits biologiques en Inde, sur 1800 acres de terrain. La mangue était la culture principale. Mon père est également un agriculteur biologique. J’ai grandis sur l’exploitation familiale, près de la mer. Par le passé, il travaillait de façon conventionnelle. Cependant, j’ai remarqué que les intrants augmentaient chaque année alors que le rendement lui n’augmentait plus. Nous avons donc décidé d’essayer l’agriculture naturelle. A présent, nous produisons des noix de coco, du riz et nous faisons de la pisciculture dans les rizières. Les déchets végétaux dans l’eau sont une nourriture parfaite pour poissons et crevettes. Nous plantons le riz en juin et le récoltons en octobre ou novembre. Comme nous sommes proches de la mer, nous utilisons une variété de riz tolérante à la salinité. Les variétés modernes de riz de la dénommée « Révolution Verte » nous sont inutiles au Kerala !

Quelle a été la réaction de vos producteurs de mangues concernant la conversion au bio?

Au début, il y a eut des résistances, car ils ne pouvaient pas croire qu’on puisse cultiver des fruits sans pesticides. Les exploitations conventionnelles vaporisent beaucoup en Inde. Mais une fois convertis, ils ont été convaincus. Un producteur de ma connaissance était le plus heureux des hommes la dernière fois que je lui ai parlé. Ses employés étaient très fréquemment malades lorsqu’il travaillait encore avec des pesticides. Après sa conversion au bio, ils étaient en bien meilleure santé, donc sa prime d’assurance a considérablement baissé ! De plus, ils appréciaient bien davantage leur travail.

Vous êtes ici

Ce que je cultive?

Geolocation is 15.3647083, 75.12395470000001

La fleur du développement durable

Tabs

Où trouver?

Map

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.