Rob van Paassen

Rob van Paassen, Pays-Bas

Ma serre est située sur un polder près du cœur des Pays-Bas, dans un petit endroit appelé Oude Leede. Malgré sa situation proche de la ville royale de La Haye et du port mondial de Rotterdam, Oude Leede est un lieu merveilleusement calme et tranquille. La région héberge plusieurs petites exploitations, qui sont souvent séparées par de petites digues formant le seul dénivelé dans un paysage par ailleurs plat. Très hollandais !

Notre exploitation est une exploitation familiale typique qui a été, au départ, achetée par mon père. Aujourd’hui, avec ma femme Sandra, nous dirigeons l’exploitation avec une bonne équipe, certains d’entre eux travaillant à l’exploitation depuis aussi longtemps que nous ! Mon père continue de nous aider de temps en temps et s’occupe des « projets spéciaux », qui nécessitent une attention particulière et un soin supplémentaire. La serre s’étend sur 1 ha et 1,3 ha est semé d’herbage utilisé pour les chevaux de la famille (un passe-temps pour nos enfants). Le purin et le fumier de l’écurie sont incorporés à la fabrication du compost pour les cultures en serre

La commercialisation de mes produits s'effectue via Nautilus Organic.

 

Interview

N&M : Quelle a été votre principale motivation pour vous lancer dans l’agriculture biologique ?
Rob : Quand j’étais agriculteur conventionnel, j’avais déjà testé et utilisé beaucoup de systèmes de contrôle des insectes nuisibles et de compost biologiques. Par pur intérêt personnel et respect des plantes, des aliments et de l’environnement. Malheureusement ces efforts n’ont pas du tout été récompensés et n’étaient pas payants sur le marché. Pour le marché conventionnel, les légumes doivent toujours avoir l’air parfait de l’extérieur, peu importe ce qui se cache à l’intérieur. Mais lorsqu’un gros commerçant hollandais m’a demandé de passer à l’agriculture biologique, c'était une étape logique pour moi. J'avais trouvé la sécurité financière pour concrétiser mon mode de culture rêvé.

N&M : Quelle a été la partie la plus difficile dans le passage à l’agriculture biologique ? 
Rob: De tout laisser derrière vous et de recommencer à zéro. Une fois que vous avez décidé de suivre cette voie, vous ne pouvez plus faire marche arrière ! Durant les premières années, le sol était très pauvre avec peu de vers.

N&M : Pouvez-vous nous parler des insectes et des oiseaux qui vivent sur votre exploitation ? 
Rob : Évidemment nous travaillons avec une grande variété de différents insectes. Les oiseaux rentrent aussi régulièrement dans la serre et nous garantissent l’absence de chenilles. Ce qui était très excitant est que cette année l’un des étudiants qui aidaient dans la serre a trouvé un papillon très rare, le « Paon du jour » parmi les concombres.

N&M : La production sous serres est un mode de culture très intensif et consommateur d'énergie. Quels sont les procédés durables, à part votre production biologique, que vous appliquez ? 
Rob: Nous essayons bien sûr de garder la consommation d’énergie aussi basse que possible en cultivant des produits qui nécessitent moins d’énergie pendant les mois d’hiver. Le changement des cultures est également bon pour la fertilité du sol.

N&M : Que signifie la production biologique pour vos employés ?
Rob: Ils préfèrent travailler sur une petite exploitation biologique où ils ont de nombreuses responsabilités. Sur les grandes exploitations conventionnelles, le travail est assez monotone.

N&M : En quoi votre exploitation est-elle spéciale ? 
Rob: Notre exploitation est spéciale parce qu’elle est petite. Cela veut dire que nous sommes capables d’expérimenter de nouvelles cultures, etc. Nous aimons penser que les trois chevaux qui « produisent » le purin rendent aussi l’exploitation spéciale!

N&M : Selon vous, quels sont les défis et les opportunités de ces 5 prochaines années ?
Rob: De continuer à réduire la consommation d’énergie. Ce sera un élément clé pour nous.

Vous êtes ici

La fleur du développement durable

Tabs

Où trouver?

Map

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
4 + 11 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.