Sustainability Flower

Société: 

La section société s’intéresse à toutes les parties prenantes impliquées. Evidemment une organisation ne fonctionne pas seule, on peut la comparer aisément à une araignée dans sa toile de connexions. Travailler avec des parties prenantes et la société est crucial pour le développement durable. Il va de soit qu’une telle organisation doit travailler dans le respect des droits de l’homme et des structures de gouvernance locales, elle doit également activement participer à la communauté à laquelle elle appartient.

Le pétale société met en avant l’impact de l’organisation sur les différentes parties prenantes avec lesquelles elle est connectée, incluant les relations avec les employés, les partenariats, les contacts professionnels, et les liens avec la communauté locale.

Thèmes clés :

  • Droits de l’homme
  • Participation
  • Transparence
  • Diversité
  • Egalité
  • Communauté

Pour en savoir plus sur les indicateurs spécifiques de ce sujet, cliquez ici.

    

 

Economie: 

La section économie prend en compte tous les flux de valeurs liés à une organisation. Il s’agit de créer une économie juste, équitable et durable. Un système qui fonctionne sur le long terme à la fois pour les gens et la planète. Cela comprend une distribution juste des richesses tout au long de la chaine d’approvisionnement, un usage responsable des ressources naturelles, des innovations pour un développement durable et une redéfinition du profit.

Redéfinir le profit de façon à ce que soit pris en compte dans le bilan comptable, non seulement les retours financiers, mais aussi les personnes et la planète. Cela se traduit dans le pilote de la comptabilité du coût réel que nous avons conduit.

Thèmes clés :

  • Entreprise responsable
  • Innovation
  • Système de protection sociale des employés
  • Distribution de la valeur économique
  • Production responsable
  • Usage des ressources naturelles

Pour en savoir plus sur les indicateurs spécifiques de ce sujet, cliquez ici.

    

Climat: 

Les pratiques agricoles sont pratiquement intégralement dépendantes du climat. Le climat détermine dans une large mesure l’approvisionnement en eau et a une influence directe sur les conditions de croissance des cultures. D’un autre côté, les pratiques agricoles ont aussi un énorme impact sur le changement climatique. Le pétale climat met en avant la consommation énergétique et les émissions.

Thèmes clés :

  • Usage et source énergétiques
  • Réduction des émissions
  • Transport
  • Energies renouvelables
  • Régulation énergétique
  • Usage des ressources naturelles

Pour en savoir plus sur les indicateurs spécifiques de ce sujet, cliquez ici.

 

Eau: 

L’eau est une ressource vitale pour la vie sur la planète, c’est une composante intégrale de notre écosystème. L’importance de l’eau pour les pratiques agricoles est une évidence. Sans eau fraîche suffisante, il est impossible de produire des aliments. Par conséquent, une répartition juste et efficiente des ressources en eau est essentielle pour remporter le défi de la production alimentaire mondiale.

En ce qui concerne la gestion durable de l’eau, l’agriculture biologique peut jouer un rôle vital. En utilisant un sol enrichi en compost, les agriculteurs augmentent la capacité de rétention des eaux du sol jusqu’à 70%, et réduisent donc le besoin d’irrigation.

Notre objectif est la mise en place d’un système de gestion durable des eaux, dans lequel qualité et disponibilité de l’eau sont pris en compte.

Thèmes clés :

  • Régulation des eaux
  • Consommation et source d’eau
  • Irrigation
  • Recyclage des eaux
  • Préservation

Pour en savoir plus sur les indicateurs spécifiques de ce sujet, cliquez ici.

 

Sol: 

Pour ce qui est de l’agriculture, le sol est essentiel, il est littéralement la base de notre système alimentaire. La nature consistant en un cycle de vie fermé dans lequel les déchets finissent par devenir de la matière première, l’agriculture fausse légèrement ce cycle quand les nutriments sont extraits du sol en période de récolte. Si cette déficience en nutriments n’est pas compensée, le sol s’épuise et devient à long-terme infertile. Chaque année, plus de 12 millions d’hectares de sol fertile sont perdus du fait de techniques agricoles non durables. A cause des sols appauvris et érodés, des glissements de terrain et de la croissance urbaine, la terre disponible pour la production alimentaire mondiale se réduit rapidement.

L’agriculture biologique utilise plusieurs techniques pour refermer le cycle de vie et nourrir le sol, comme l’usage de compost et d’engrais verts. Des études scientifiques montrent que les pratiques agricoles biologiques augmentent significativement la flore et la faune du sol, améliorant la formation du sol, créant ainsi des systèmes plus stables.

Thèmes clés :

  • Matière organique
  • Nutriments du sol
  • Qualité du sol
  • Dégradation du sol
  • Usage de produits chimiques
  • Usage de compost

Pour en savoir plus sur les indicateurs spécifiques de ce sujet, cliquez ici.

 

  

Biodiversité: 

La biodiversité, qui désigne le nombre d’espèces de plantes, d’animaux et de microorganismes (et leurs interactions), est essentielle pour un écosystème sain et productif. Des habitats sains se composent d’espèces nombreuses, améliorant la pollinisation, réduisant l’érosion du sol, agissant comme un exterminateur naturel de parasites et décomposant le fumier dans les pâturages. En plus de tout ça, un niveau élevé de biodiversité génère une vie du sol plus active et un écosystème sain s’adapte mieux aux changements environnementaux.

Thèmes clés :

  • Espèces de plantes
  • Espèces d’animaux
  • Terres en jachère
  • Usage de produits chimiques
  • Sans OGM
  • Habitats naturels

Pour en savoir plus sur les indicateurs spécifiques de ce sujet, cliquez ici.

 

Individu: 

La section individu s’intéresse aux personnes et à leur bien-être. Il commence avec le principe fondateur selon lequel chaque être humain est unique et qu’il faut célébrer nos différences. Les employés étant le cœur d’une organisation, il est important qu’ils aient l’opportunité de donner le meilleur d’eux-mêmes.

Dans une organisation, la garantie du bien-être individuel commence par la santé et la sécurité. A côté de ça, il est important que chacun ait la liberté de penser et de s’exprimer. Ces critères remplis, un individu peut se concentrer sur son développement personnel via par exemple l’éducation et la formation.

Thèmes clés :

  • Santé et sécurité
  • Développement personnel
  • Liberté de pensée
  • Education & Formation

Pour en savoir plus sur les indicateurs spécifiques de ce sujet, cliquez ici.

 

The Sustainability Flower is a framework to assess and communicate the sustainable development of an organization. Every flower petal represents a vital part of this sustainable development. The Flower has been used by Eosta to assess and communicate the sustainability performance of our growers. For every petal there is an elaborate indicator scheme based on GRI guidelines with both quantitative as qualitative targets for performance measurement.

The sustainability flower was developed in 2009 by an international group of prominent pioneers and innovators of the organic movement, operating under the umbrella of the "Belbis Desert Club". Among them are the founders and leaders of Eosta, Sekem, Alnatura, Lebensbaum, Rapunzel, Fibl, IFOAM, Soil & More, the Soil Association and others. They were looking to unite ecological and social values in a single elegant model.

 

Vous êtes ici

Téléchargez le rapport complet sur la politique de développement durable ici:

Télécharger le rapport "Comptabilité analytique des coûts pour l'alimentation, l'agriculture et les finances" ici:

Les Objectifs de développement durable (ODD) sont un cadre universellement adopté par les Nations Unies pour le développement durable, visant à mettre fin à toutes les formes de pauvreté, combattre les inégalités et lutter contre le changement climatique, tout en veillant à ce que personne ne soit laissé pour compte. Nous avons connecté les 17 ODD à la Fleur durable. Pour plus d'informations, cliquez ici: