Johan Beckers

Andes Fruit

Bonjour, je m’appelle Johan Beckers, je suis fondateur et propriétaire d’Andes Export. Avec un groupe d’agriculteurs locaux, nous cultivons des physalis biologiques pour Nature & More en Colombie.

J’ai démarré Andes Fruit en 1999. Dés le départ, il était important pour moi de fournir des produits naturels et «propres», sans substance néfaste pour la santé des travailleurs agricoles et des consommateurs. Ceci a eu pour résultat que nous sommes devenus le premier fournisseur colombien à recevoir le certificat EUREPGAP en 2012. Suite à un échange avec Eosta, nous avons commencé à nous concentrer sur les fruits biologiques «socialement responsables».

Les physalis sont des baies pesant entre 4 et 6 grammes avec un goût très particulier et aromatique. Les Physalis sont très bons pour la santé car ils contiennent un antioxydant naturel, la Cryptoxanthine. De plus, ces baies ont leur propre protection sous la forme de feuilles délicates, presque translucides. Le fruit se mange frais comme une cerise mais peut également être utilisé pour faire de la confiture ou du jus. Un autre nom commun pour le Physalis est la Groseille du Cap.

La culture de physalis requiert beaucoup de main d’œuvre. Les haies de physalis poussent sur des sols humides et on obtient les meilleurs résultats en utilisant du paillage… une forme très naturelle de compostage qui garde le sol humide et enrichi via des cultures de couverture et des résidus organiques.

Cultiver des physalis biologiquement implique un rapport plus harmonieux à l’environnement. Cet équilibre naturel respectueux de toute forme de biodiversité est extrêmement important pour nous.

 

Entretien avec Johan Beckers d’Andes Fruit

N&M : « Johan, comment vous-êtes vous retrouvés dans la culture de physalis ? »
Johan : « D’abord, j’adore les fruits exotiques. Ensuite, les physalis colombiens sont un produit merveilleux et sain, facile à cultiver sans produit chimique. Enfin, j’ai réalisé qu’il devait y avoir un marché pour ces délicieux fruits en Europe et aux Etats-Unis. »

N&M : « Et qu’est-ce qui vous a fait vous convertir au bio ? »
Johan : « Volkert Engelsman d’Eosta m’a convaincu de la logique de cette étape. De plus en plus d’agriculteurs sont bios et tout va très bien pour eux. »

N&M : « Que préférez-vous dans votre travail ? »
Johan : « Etre un pionnier! Tomber et se relever, perdre mais ne pas abandonner, les défis continuels ! »

N&M : « Johan, en quoi votre entreprise est-elle si spéciale ?
Johan : « Nous aimons faire les choses de façon innovante… différemment… nous ne voulons pas suivre les autres. Cela nous donne de l’énergie car ce n’est pas toujours facile de faire avancer les choses dans cette partie du monde. La durabilité, pour nous, ne peut être totale que quand elle est combinée au commerce équitable. Nous souhaitons garantir des conditions de travail justes et sûres. Dans cette partie du monde ce n’est malheureusement pas très courant. »

Vous êtes ici

Ce que je cultive?

Geolocation is 4.5980556, -74.0758333

La fleur du développement durable

Tabs

Où trouver?

Map

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.