Paulo and Rogerio

Horticilha

Salut, nous c’est Paulo et Rogerio d’Horticilha. Nous cultivons de délicieux concombres et tomates biologiques ici au Portugal, nous souhaitons vous remercier de votre intérêt pour nos produits.

Bien que notre exploitation est située à seulement 20 km de Lisbonne, la région est encore très rurale. Cela s’explique par le fait que l’impressionnant pont Vasco de Gama qui relie cette belle région à la capital portugaise a été ouvert il y a moins de 20 ans. C’est donc un endroit très spécial, très agricole, aux forêts de chênes-lièges, aux rivières et aux bois naturels envoûtants.
Sous le sol sableux, se trouve un énorme réservoir d’eau douce. Afin de protéger cette ressource importante, le gouvernement a instauré des règles strictes pour contrôler l’usage de produits et d’engrais chimiques. Cela signifie que toutes les activités agricoles de la région sont bien plus respectueuses de l’environnement par rapport au reste du pays.
Nous voulons aussi faire notre part, c’est pourquoi nous laissons à la nature une bonne partie de nos terres. En plus des graminées et des fleurs sauvages entourant nos serres, nous avons aussi une forêt de pins, des arbustes et beaucoup d’autres espèces de la flore locale. La végétation et les arbres attirent de nombreux oiseaux et insectes ainsi que des lapins, des lièvres et même des sangliers. La plupart des visiteurs remarquent aussi immédiatement les nombreuses cigognes nichant dans la région. Alors qu’avant elles nidifiaient dans les cheminées des anciennes usines de briques, aujourd’hui leur nouvelle maison se trouve sur les pylônes électriques de la région.

 

Entretien

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre exploitation ?
Paulo : nous avons deux grandes serres où nous cultivons des concombres, plusieurs variétés de tomates et beaucoup d’herbes aromatiques comme la menthe, la sauge, le thym et le romarin. En 2008, nous avons construit une serre de 7 hectares et avons lancé la production de tomates bios. C’était le bon moment pour nous, non seulement à cause de la forte demande du marché mais aussi car tout était en place pour réussir.

La conversion au bio a-t-elle été difficile ?
Paulo : Assurément ! Quand on se lance dans la production bio, il faut changer d’état d’esprit. Il n’est plus possible de résoudre un problème rapidement en vaporisant un produit chimique, il faut avoir une meilleure appréhension de ses plantes et de l’écosystème et anticiper les problèmes potentiels. En gros, on ne peut plus cultiver en mode « pilote automatique » et bien que cela cause de nombreuses insomnies, ça en vaut la peine en fin de compte. Comme nous cultivons toujours des tomates conventionnelles, nous leur appliquons nos techniques et savoirs tirés de nos serres biologiques pour améliorer la production et travailler plus durablement.
En quoi votre exploitation est-elle si particulière ?
Paulo : Par rapport à de nombreuses autres serres d’Europe du Sud, nos serres sont en verre et non en plastique. Le verre nous permet de contrôler la température et l’humidité afin d’obtenir la meilleure qualité possible. Je suis aussi très fier de notre équipe, ils sont non seulement très motivés mais aussi très savants et expérimentés.

Avez-vous un plat portugais à base de tomate à recommander ?
Bien sûr ! Je raffole de la caldeirada. C’est un plat au four avec une première couche d’oignons et d’ail émincés, couverte par une couche de nos délicieuses tomates, une couche de poivrons, puis une couche de viande ou de poisson, terminé par une couche de tranches de pommes de terre. Arrosez d’un peu d’huile d’olive portugaise et placez sue le feu  jusqu’à cuisson complète des pommes de terre. Les ingrédients sont parfaitement cuits et le mélange des jus crée une symphonie des saveurs… délicieux !

 

Vous êtes ici

Ce que je cultive?

Geolocation is 39.39987199999999, -8.224454000000037

La fleur du développement durable

Tabs

Où trouver?

Map

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.