Zongo Adama

Fruiteq

Bonjour, je m’appelle Zongo Adama et je suis le responsable des exportations chez Fruiteq. Fruiteq est un exportateur de mangues fraîches qui se situe au Burkina Faso. Notre entreprise a été créée en 2005 afin de donner aux petits producteurs de mangues l’accès au marché européen. Aujourd’hui, nous travaillons avec 5 organismes de producteurs, ce qui représente un total de 1 200 exploitants issus de 3 pays différents (Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Mali).

Nos producteurs de mangues possèdent en moyenne 3 ha de mangues, pour une production d’environ 5 tonnes par hectare. Sur leurs terres, ils cultivent également des noix de cajou, des oranges et des céréales. C’est dans notre entrepôt (situé près de la ville de Bobo-Dioulasso à environ 800 km de la côte) que nous collectons, lavons, trions et emballons les mangues. De là, nous les acheminons dans un conteneur réfrigéré par voie ferrée jusqu’au port d’Abidjan (Côte d’Ivoire) d’où elles sont alors expédiées vers l’Europe.

 

Pourquoi y a t-il autant de manguiers dans cette région de l’Afrique de l’Ouest ?

En fait, c’est parce que les conditions sont parfaites ici ! Les manguiers ont toujours fait partie du système agricole local depuis que les premiers colons ont pris possession de la terre en plantant différents arbres comme l’anacardier, le manguier et le citrus. Les arbres et les fruits qu’ils donnent sont utilisés comme combustible, pour le contrôle de l’érosion et bien sûr pour l’alimentation lorsque le fruit est mûr.

 

Quels sont les défis rencontrés dans le cadre de la production de mangues en Afrique de l’Ouest ?

Le défi n’est pas tant de cultiver mais plutôt de réussir à fournir un fruit en bon état au marché. Une fois les fruits cueillis, ils doivent parfois voyager plus de 100 km sur des routes en très mauvais état avant d’atteindre l’usine de conditionnement de Bobo-Dioulasso. Après avoir été lavés, triés et emballés, les fruits font à nouveau un long voyage vers le Sud jusqu’au port d’Abidjan (Côte d’Ivoire) et de là, ils sont expédiés en Europe.

À quel point l’exportation de mangues est-elle importante pour le Burkina Faso ?

Elle est essentielle. Le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres au monde et dépend énormément de l’exportation du coton. De nouveaux produits stables à exporter, en particulier depuis les zones rurales, sont donc extrêmement importants et les bienvenus. Le problème néanmoins, c’est que les mangues ne peuvent être récoltées et exportées que pendant une période d’environ 3 mois dans l’année.

Quelles sont les variétés de mangues cultivées ?

En fait, il y a plus de 160 variétés différentes de mangues qui poussent dans cette région de l’Afrique. Certaines sont meilleures pour être séchées, d’autres pour faire de la purée et du jus. Seulement trois sortes conviennent à l’exportation : il s’agit de la mangue Amélie à peau verte typiquement africaine, ainsi que de la Kent et de la Keitt, plus communes.

Vous êtes ici

1 Centime pour l'Avenir
Je souhaite vous remercier pour l’achat de nos mangues bios, surtout car avec cet achat, vous apportez un soutien direct aux enfants de la ville de Bobo Dioulasso. Laissez-moi vous expliquer, avec la campagne Nature & More « 1 centime pour l’avenir », nous pouvons de nouveau financer des panneaux solaires pour l’école locale. Ces panneaux fournissent de la lumière pour la cour d’école et pour 10 salles de classe, ce qui signifie que 600 enfants auront enfin un endroit sûr pour faire leurs devoirs une fois le soleil couché. Cette saison, la campagne 1centime pour l’avenir a également servi à acheter une pompe et des panneaux solaires. L’électricité des panneaux solaires aide à pomper l’eau du trou de forage afin d’approvisionner le village en eau salubre (voir photos jointes). Ils ont même fait un petit jardin grâce à la pompe et aux panneaux car ils ont bien assez d’eau potable. Cela était inimaginable il y a quelques années ! Par conséquent, au nom de tous les enfants, leurs parents, les producteurs et la communauté entière, nous souhaitons dire un grand merci à tous ceux qui ont acheté nos mangues !

 

Ce que je cultive?

Geolocation is 12.2111801915, -1.93359375

La fleur du développement durable

Tabs

Où trouver?

Map

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
7 + 5 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.