Vanille

La vanille naturelle est un vrai régal culinaire et ne manquera pas d’être extrêmement appréciée de vos invité(e)s !

La vanille ... 

La vanille est la seule orchidée à fruit parmi des centaines d’espèces d’orchidées. Originaire d’Amérique Centrale et du Sud, la vanille était gardée précieusement à la fois comme aliment et comme monnaie. Elle fut découverte par les conquistadors espagnols et ramenée en Europe à l’ère des grands explorateurs, où les français particulièrement développèrent  un goût prononcé pour ce produit. La vanille était utilisée par les riches dans les boissons traditionnelles du nouveau monde, puis de plus en plus comme parfum en pâtisserie. Les français en raffolaient tellement qu’ils achetèrent des boutures aux espagnols en Amérique du Sud et l’implantèrent dans leurs colonies à Madagascar et en Polynésie française. Lorsque les boutures transplantées échouèrent à produire des fruits, français et espagnols en arrivèrent presque aux mains. Finalement, ils découvrirent que la petite abeille melipone pollinisait les plants aux Amériques mais que rien ne pollinisait les plants transplantés. Aujourd’hui encore, les plants hors Amérique Centrale doivent être délicatement pollinisés à la main en touchant légèrement chaque fleur avec un bâton pendant le bref moment où elle s’ouvre.

La vanille, saviez-vous que…

  • La vanille est la délicieuse moelle qui se trouve à l’intérieur des fruits secs d’une orchidée spécifique.
  • La vanille est la seule orchidée à fruits parmi des centaines d’espèces d’orchidées.
  • Originaire d’Amérique centrale et du sud, la vanille a été gardée précieusement comme aliment et comme monnaie.
  • Elle a été découverte par les conquistadors espagnols et ramené en Europe à l’ère des grandes découvertes, durant laquelle, les français surtout, développèrent rapidement un goût prononcé pour celle-ci.
  • La vanille était utilisée par les riches dans les boissons traditionnelles du Nouveau Monde, puis de plus en plus comme un parfum en pâtisserie.
  • Les français l’appréciaient tellement qu’ils ont acheté des boutures de plants aux espagnols en Amérique du Sud et les ont transplantées dans leurs colonies à Madagascar et en Polynésie française. Lorsque les vignes transplantées ne produirent pas de fruits, français et espagnols en vinrent presque aux mains. Finalement, on découvra que la petite abeille mélipone pollinisait les vignes aux Amériques, mais que rien ne pollinisait les vignes transplantées.
  • Encore aujourd’hui, les vignes en dehors d’Amérique Centrale doivent être délicatement pollinisées à la main en touchant légèrement chaque fleur avec un bâton pendant leur bref temps d’ouverture.
     
Recettes avec cet ingrédient

Vous êtes ici

Rencontrez les producteurs

Waar te vinden?

Map