Raifort

Le raifort est un tubercule connu pour son goût piquant. Il n’est donc pas surprenant que cette plante fasse partie de la famille de la moutarde.

Infos
  • Les racines de raifort peuvent être râpées et utilisées comme condiment dans de nombreux plats, sauces, assaisonnements et marinades.
  • Les ventes de pâte de raifort en pot ont débuté en 1860, ce qui en fait un des premiers aliments prêts à consommer
  • Dans les états du sud d’Amérique, on frottait du raifort sur le front pour soulager les migraines
  • Le raifort a aussi été appelé moutarde des allemands, radis de cheval ou wasabi alsacien
  • Des chercheurs de la M.I.T. affirment que l’enzyme « peroxydase du raifort » peut éliminer plusieurs polluants des eaux usées.
  • La saveur piquante et la forte odeur du raifort apparaissent lorsqu’on le râpe. Ce la s’explique par le fait qu’il contient des huiles très volatiles relâchées par l’activité enzymatique lors de la destruction des cellules. S’il est exposé à l’air ou mal conservé, le raifort perd rapidement son piquant une fois râpé.
  • L’appellation « radis de cheval » (« horseradish » en anglais) est réputée provenir d’une mauvaise interprétation anglaise de son nom allemand. Dans l’ancien temps, la plante poussait de façon sauvage dans les zones côtières ; les allemands l’appelaient « meerrettich », c’est-à-dire « radis de mer ». Le mot « meer » en allemand ressemble à l’anglais « mare » (=la  jument). Ainsi « mareradish » est finalement devenu « horseradish ».
Recettes avec cet ingrédient

Vous êtes ici

Rencontrez les producteurs

Waar te vinden?

Map