Tamarin

Cousin sucré et amer du haricot, ce fruit délicieusement acidulé est extrêmement populaire dans la cuisine asiatique.

Faits intéressants et amusants sur le tamarin !

  • Le nom tamarin vient du perse « tamar-I-hind » qui signifie « datte d’Inde »
  • Ce fruit exotique pousse sur des arbres exceptionnellement grands de la famille des fabaceae (qui comprend pois, haricots et autres légumes), surtout dans les régions les 
  • plus chaudes et sèches d’Asie, du Mexique et d’Inde.
  • Les tamariniers produisent en abondance de longues cosses brunes incurvées remplies de petites graines marrons entourées d’une pulpe gluante qui se déshydrate naturellement en une pâte collante.
  • Le mieux est d’acheter le tamarin encore frais et dans sa cosse. La réfrigération est le meilleur moyen de conserver sa fraîcheur jusqu’à plusieurs mois.
  • Comme la plupart des aliments anciens, le tamarin a une longue histoire d’utilisation médicinale. Souvent elle concerne l’apaisement des troubles gastriques, l’aide à la digestion et un usage comme laxatif. Les préparations de tamarin sont utilisées pour les fièvres, les irritations de la gorge, les rhumatismes, les inflammations et les insolations.
Recettes avec cet ingrédient

Vous êtes ici

Rencontrez les producteurs

Waar te vinden?

Map