Donc, souhaitez-vous faire payer les consommateurs pour tous les coûts cachés ?

Vous montrer les coûts réels de l’alimentation ne signifie pas vous demander de les prendre en charge. Le prix de l’alimentation biologique peut être un peu plus élevé que celui du conventionnel car il y a moins de coûts externalisés. C’est donc juste un coût plus réaliste. Un produit bien fait mérite un bon prix. Idéalement, le prix de l’alimentation à chaque étape de la chaîne de production devrait couvrir tous les coûts générés à ce stade, y compris les coûts de compensation des dommages environnementaux et sociaux. Dans ce cas, il n’y aurait aucun coût externalisé à la charge de la société ou de nos enfants. Ainsi, même si cela engendrerait une alimentation plus chère, elle serait compensée par des coûts (et des impôts) communaux plus bas et un environnement économique plus sain pour nos descendants. Cependant, un tel schéma de prix est très éloigné de la réalité économique du marché alimentaire, gouverné par l’offre et la demande.

Vous êtes ici

Plus de questions