Pourquoi les produits biologiques sont-ils plus chers ?

Il est vrai que les produits biologiques sont souvent plus onéreux. Parfois la différence est maigre, d’autres fois elle est considérable. Pourquoi ? Et peut-on changer cela ?

Responsabilité

« Chaque fois que vous dépensez de l’argent, vous votez pour le type de monde que vous voulez » - Anna Lappé.
Une belle réflexion ! Nous pouvons voter avec notre fourchette.

Le biologique n’a pas besoin d’être onéreux !

Si vous faites vos courses avec un peu de bon sens, que vous achetez des produits de saison et que vous ne mangez pas de viande tous les jours, les aliments biologiques ne sont pas censés coûter cher. En moyenne, les populations occidentales ne dépensent qu’un très faible pourcentage de leurs revenus en nourriture, pourcentage qui n’a cessé de diminuer au cours des 50 dernières années. Manger une nourriture décente cuisinée maison ne vous rendra pas pauvre. Quand plus de personnes commenceront à manger biologique, davantage d’aliments biologiques seront produits et des économies d’échelle se feront sentir. Cela s’est déjà passé avec les produits laitiers biologiques, qui sont relativement bon marché.

Pourquoi c’est plus cher

Si le but du marché est d’obtenir le prix le plus bas possible, cela se produit toujours aux dépens des hommes, des animaux, de l’environnement et de nos ressources naturelles. Les produits biologiques sont plus chers pour une bonne raison. Le fait de payer plus permet de mieux s’occuper des animaux, de la planète et des hommes. Un plant de tomate biologique a ses racines dans le sol et possède suffisamment de temps pour développer la magnifique couleur et le goût incomparable de ses fruits. Les travailleurs biologiques ne sont pas exposés aux pesticides synthétiques. Les animaux biologiques ont des habitats plus grands et ont plus d’espace pour exprimer leurs comportements naturels. Tout cela affecte le prix. Par exemple, lorsqu’aucun produit chimique n’est utilisé, plus de main-d’œuvre manuelle sera sollicitée. En outre, l’agriculture biologique est souvent exécutée à moindre échelle. Cela peut également entraîner des coûts de production plus élevés, surtout pour les aliments transformés, en raison du manque d’économies d’échelle du biologique.

Pourquoi c’est vraiment moins cher

Dans la production industrielle, les coûts sont souvent « externalisés ». Cela signifie que les dommages à l’environnement et à la société sont en fin de compte payés par l’ensemble de la communauté et par les générations futures. Acheter de la viande bon marché peut sembler une bonne affaire, mais cela coûte beaucoup d’argent à la société. Ces dépenses vous reviennent à vous, consommateur, à travers les impôts locaux payés pour les installations de traitement des eaux, par exemple. La pollution, la dégradation des sols, l’érosion, la pauvreté, l’exploitation, les troubles sociaux, le déclin de la biodiversité : si nous voulons restaurer tout cela une fois le mal fait, cela coûtera des milliards. Pourquoi ne pas agir durablement dès à présent ? 

True Cost of Food - Le coût réel de l’alimentation 

Afin de vous montrer dans quelle mesure la nourriture biologique est réellement accessible ou coûteuse, nous avons lancé la campagne « Le coût réel de l’alimentation ». Par le biais de cette dernière, nous calculons les coûts cachés de la production alimentaire pour l’environnement et la société, afin de vous communiquer ces chiffres par la suite, dans les supermarchés ou les magasins de produits alimentaires. À cette fin, nous avons créé la Fleur du coût réel qui présente les coûts relatifs à 6 aspects de la durabilité : le climat, le sol, l’eau, la biodiversité, la cohérence sociale et la santé. Notre campagne a été lancée en 2016 et est la première de la sorte au niveau mondial. Vous trouverez plus d’informations sur notre page d’accueil.

 

Vous êtes ici