C’est quoi la biodynamie ?

L’agriculture et la production alimentaire biodynamiques sont une forme spécifique d’agriculture écologique, avec des exigences supplémentaires en termes de bien-être animal, de cycles fermés de nutriments et d’écologie. L’agriculture biodynamique a d’abord été développée dans les années 1920, elle est à la base du mouvement bio. Les produits biodynamiques se reconnaissent par le label Demeter.

Label  et contrôle

Les produits biodynamiques se reconnaissent par le label Demeter. Aux Pays-Bas, la fondation Demeter est en charge du label. En Europe, les produits biodynamiques sont toujours bios  et portent le label bio UE ou le label EKO.

Alimentation biodynamique

Pour les aliments biodynamiques transformés, il y a des exigences supplémentaires par rapport aux critères du bio. Le lait ne doit pas être homogénéisé et il y a moins d’additifs (par ex. l’acide citrique et l’acide ascorbique ne sont pas autorisés). Les produits Demeter ne peuvent être parfumés qu’à partir d’extraits réels. Dans l’alimentation bio standard tout « arôme naturel » est autorisé, y compris les arômes produits par des bactéries et des champignons.

La pratique biodynamique

Si vous avez déjà visité une ferme biodynamique, vous êtes probablement familiarisé avec l’atmosphère particulière, artisanale qu’on y trouve. En plus des normes biologiques, les producteurs biodynamiques doivent se conformer à d’autres exigences. En agriculture biodynamique (Demeter), une attention accrue est portée sur :

  • Les cycles locaux de nutriments
  • L’agriculture mixte
  • Un cycle de reproduction complet des animaux et des plantes
  • Des zones de nature sauvage sur l’exploitation
  • Le respect des propriétés caractéristiques des plantes, des animaux et des personnes
  • Les éléments cosmiques et spirituels de l’agriculture

Dans les fermes biodynamiques, les vaches gardent leurs cornes, on y trouve à la fois de l’agriculture arable et de l’élevage, la nature est considérée comme une partie importante de la ferme. Il y a généralement une grande diversité et l’on y voit beaucoup d’oiseaux, d’insectes et de fleurs. Les produits y ont souvent un caractère régional plus fort. La ferme ne se contente pas de produire mais participe activement à la société locale. Beaucoup de fermes biodynamiques sont actives dans les soins de santé, ont des interactions directes avec le consommateur ou d’autres fonctions sociales.

Beaucoup de fermes biodynamiques ont des fonctions sociales

Histoire

L’agriculture biodynamique a été créée dans les années 20, basée sur les idées du philosophe autrichien Rudolf Steiner, préoccupé par la montée de l’agriculture industrielle et l’usage accru des engrais azotés. Les idées de Steiner, parfois très théoriques, furent davantage développées et mises en pratique par plusieurs personnes, particulièrement Ehrenfried Pfeiffer. En 1925, Pfeiffer émigra aux Pays-Bas et devint le gérant d’une des premières fermes biodynamiques au monde, Loverendale, dans la province de Zélande. La ferme est toujours opérationnelle ! Plus tard, Pfeiffer partit pour les Etats-Unis. En 1938, Pfeiffer publia le livre « L’agriculture et le jardinage biodynamiques », qui est toujours une source d’information pour les agriculteurs du monde entier.

Vous êtes ici