Qu’en est-il des antibiotiques dans le bio ?

De nombreux pays sont actuellement confrontés au grave problème des bactéries résistantes aux antibiotiques, comme le SARM. Ce problème fut causé non seulement par un usage inconsidéré d’antibiotiques en médecine humaine, mais aussi par un usage abondant et négligent en agriculture industrielle. L’agriculture biologique qui se bat pour une approche intégrée de la santé, a toujours utilisé moins d’antibiotiques, elle est proactive dans la recherche d’alternatives, comme les remèdes à base de plantes stimulant la résistance. Mieux vaut prévenir que guérir. L’application routinière d’antibiotiques est interdite en agriculture biologique.

La viande biologique contient moins de bactéries résistantes aux antibiotiques.

En 2012, l’Université de Stanford a publié une étude documentaire majeure comparant les effets sanitaires prouvés de l’alimentation biologique à ceux de l’alimentation conventionnelle. Dans le communiqué de presse, les responsables du projet déclaraient qu’il n’était pas prouvé que l’alimentation biologique fût meilleure pour la santé que l’alimentation conventionnelle. Les journaux du monde entier ont recopié cette déclaration. Cependant, une lecture plus détaillée de l’étude Stanford révèle que :

  • L’alimentation biologique contient 30% moins de pesticides.
  • L’alimentation biologique est moins souvent contaminée par des bactéries multi-résistantes.

Un aperçu minutieux et critique de l’étude Stanford est disponible ici.

Vous êtes ici